Bonjour à tous, je commence mon blog aujourd’hui  en créant cet article qui sera dédié à la présentation de l’un de mes plus beau collector de jeux vidéo : la Freedom Edition de Assassin’s Creed III.

DSCN2452DSCN2457

Cette édition très spéciale se présente sous la forme d’une boite relativement imposante d’environ 30 cm de haut, et pour cause, son contenu est assez riche et varié pour la remplir comme il se doit. Le collector est entouré d’un fourreau cartonné reprenant l’aspect global de la boite mais une fois retiré, on se rend compte que celle-ci est bien plus belle que ce que l’on pourrait penser. Elle se présente sous la forme d’un coffret de cuir présenté en deux parties distinctes avec entre les deux le logo des assassins, imprimé en relief sur le devant. Les flancs sont ornés des étoiles du drapeau américain de l’époque coloniale et le dessus possède un imprimé de l’un aigle royale.

DSCN2461

L’ouverture de cette boite aux trésors s’effectue en soulevant la partie supérieure, nous laissant accés aux secrets qu’il renferme. On y découvre alors dans un premier temps une enveloppe blanche avec des effets bleutés, portant sur le devant le titre du jeu en grand sur fond de logo d’assassins. A l’intérieur se trouve deux cartes postales représentant deux décors peints, deux petites œuvres d’art.

DSCN2460

En matière d’art, il y a le Steelbook offert dans cette édition. Un steelbook d’une beauté rarement égalée qui fut dessiné spécialement pour l’occasion par Alex Ross, dessinateur de Comics ayant obtenu plusieurs récompenses.

DSCN2458DSCN2459

Une petite touche d’originalité flotte également à l’intérieur de cette édition : le journal de George Washington. Vous me direz qu’il ne s’agit-là que d’un simple journal mais vous auriez tort. Tout d’abord, il est a été très travailler pour ressembler à un vrai journal que l’on aurait pu trouver à l’époque mais il est remplit d’illustrations somptueuses. Il est accompagné d’un marque page portant une fois encore le symbole des assassins et celui-ci possède une autre fonctionnalité. Il sert à découper certaines pages qui sont « collées » et qui une fois détachées nous font découvrir des secrets, des notes cachées par Washington, des croquis et même des codes secrets qu’il nous incombe de déchiffrer.

DSCN2468

Enfin, la pièce maitresse de cette superbe édition, la figurine du héros du jeu : Ratohnaké:ton, alias Connor Kenway. Une figurine d’une rare qualité en comparaison de certaines figurines bâclées de la plupart des collector. Celle-ci, mettant en scène Connor accroupi sur un rocher enneigé, est remplit de détails allant de la panoplie complète (tenue d’assassin, Tomahawk, arc, flèches, épée, lame secrète) jusqu’aux taches de sang sur la roche et la neige. Derrière lui se trouve, flottant au vent, le drapeau de l’Amérique coloniale.

DSCN2463

En supplément j’ai eu la chance de me voir offrir à l’achat une chevalière des assassins et la bourse pour la ranger. Pour finir, possédant déjà une figurine de Ezio, héros de Assassin’s Creed 2, Brotherhood et Révélations, j’ai eu la joie de me voir offrir hier la figurine d’Altaïr, protagoniste du premier jeu Assassin’s Creed.

DSCN2482

Pour conclure, j’ajouterai simplement cette citation :

Laa shay’a waqi’un moutlaq bale kouloun moumkin.
Toute la sagesse de notre credo est contenue dans ces paroles.
Nous agissons dans l’ombre pour éclairer le monde. Nous sommes des Assassins.
Rien n’est vrai. Tout est… permis.