Un anneau pour les gouverner tous,

Un anneau pour les trouver,

Un anneau pour les amener tous,

Et dans les ténèbres, les lier.

557df0e3530eada446cb52674ae38f61-The-Lord-of-the-Rings--The-One-Ring-3D-ScreensaverAu départ il y avait la légende, puis la légende est devenue réalité. Tout à commencé par la découverte des romans de John Ronald Reuel Tolkien, écrivain britannique, intitulés Le Seigneur des Anneaux. Je me souviens encore de la passion qui m’anima lorsque je découvris les premières pages, qui me menèrent par la suite à l’une des plus grandes aventures jamais contées à travers ces trois volumes. Par la suite, l’aventure prit forme avec les adaptations au cinéma de La communauté de l’anneau (2001), Les deux tours (2002), et Le retour du roi (2003) sous l’oeil vigilant de Peter Jackson.

Ces films étaient impressionnants visuellement, c’était merveilleux de voir tous les personnages que l’on avait suivit sur le papier prendre vie. Mais malgré la qualité de ces films, je dois admettre qu’il m’arrivait par moment de trouver le temps long. Lorsque que l’on a annoncé la sortie en DVD des versions longues de la trilogie je me suis dit « Oula ça ne sera pas pour moi car ça va me paraitre encore plus long ». Et puis finalement j’ai découvert ces versions vendues à l’unité, accompagnées chacune d’une figurine qui me paraissaient fort jolis. Alors, avec le temps, je me suis laissé tenter et je les ai acheté. Les figurines ne m’ont pas déçues, quand aux films ils sont restés une grosse année sur mon étagère sans jamais être visionnés…

DSCN2489

Et puis un beau jour, étant malade et bloqué chez moi je me suis dit aller je vais tenter la version longue ça me passera le temps. Et là, grosse surprise ! Étrangement, la version longue est passé beaucoup plus vite que la version cinéma. Il y a de nombreuses scènes en supplément qui font le liens entre des évènements assez distants. Pour moi cela a l’avantage de ne pas casser le rythme et de maintenir une immersion totale. Bluffant. Grâce à cette édition, j’ai redécouvert la saga sous un nouveau jour et l’ai trouvé bien plus émouvante et plaisante à suivre. Elle mérite réellement le détour et, un jour peut être, je m’approprierai la version longue en blu-ray.

DSCN2484Au niveau du packaging, les coffrets sont vraiment très bien pensés. Lorsqu’on les installe sur son étagère, les tranches donnent l’impression d’avoir des grimoires face à nous. Entièrement déplié, chaque coffret dévoile ses 4 DVD (2 pour le film, 2 pour les bonus) ainsi qu’une carte de la terre du milieu avec les tracés des trajets de nos héros, afin de se rendre compte du chemin parcouru. Au fur et à mesure que l’on ouvre le dépliant, on découvre de magnifiques illustrations qui donnent l’impression d’avoir été peintes à la main directement sur le boitier.

DSCN2495

DSCN2497

En terme de figurines, « la communauté de l’anneau » offre une représentation de belle facture de l’Argonath, les deux rois de pierre avec la main tendu vers l’avant. En plus d’être esthétiquements belles, elles servent également de serres livres originaux.

DSCN2501

Le film « les deux tours » se voit accompagné d’une représentation de Gollum accroupi sur un rocher, tenant à la main un poisson fort bien gouteux. La figurine est très détaillée, lisse et sans la moindre imperfection. Elle est également fournit avec un livret sur la création du personnage et un certificat d’authenticité.

Quand au « retour du roi », on découvre une belle reproduction de Minas Tirith avec ses sept niveaux, aussi détaillés les uns que lDSCN2505es autres. Et en y regardant de plus prêt, on ‘aperçoit que l’on peut soulever la ville de sa montagne, faisant apparaitre un compartiment pouvant servir de boite à bijoux ou pour ranger d’autres petites choses. L’intérieur possède un revêtement lisse et doux, décoré du symbole de l’arbre des rois. Enfin, le coffret possède un autre DVD emballé séparément avec l’orchestre interprétant les musiques du film.

Pour résumé, il s’agit pour moi d’une réédition parfaitement réussie, qui plaira à tout le monde, surtout aux fans de la première heure.